Anarchisme japonais : repères bibliographiques
À contretemps, n° 18, octobre 2004
Article mis en ligne le 8 octobre 2005
dernière modification le 12 novembre 2014

par .

En langues occidentales

 ANARKOWIC Stefan, Against the God Emperor : the Anarchist Treason Trials in Japan London, Kate Sharpley, 1994.

 BECKMANN George M. et OKUBO Genji, The Japanese Communist Party 1922-1945, Stanford University, 1969.

 CRUMP John, The Origins of Socialist Thought in Japan, New York, St. Martin’s Press, 1983.

 CRUMP John, Hatta Shûzô and Pure Anarchism in Interwar Japan, New York, St. Martin’s Press, 1993.

 CRUMP John, The Anarchist Movement in Japan, Anarchist Communist Federation (UK), ACE Pamphlet n° 8, 1996.

 CRUMP John, « Anarchist Communism and Leadership : the Case of Iwasa Sakutarô », Leaders and leadership in Japan, Ian Neary ed., Surrey, Curzon Press, 1996.

 GARCIA Victor, Museihushugi. Breve storia del movimento anarchico giapponese, Firenze, Collana « V. Vallera » Iglesias, 1976, édition originale en espagnol 1974.

 HANE Mikiso ed., Reflections on the Way to the Gallows. Voices of Japanese Rebel Women, New York, Pantheon Books, 1988.

 HASHIMOTO Yoshiharu, A Short History of the Anarchist Movement in Japan, Tôkyô, Le Libertaire Press, 1979.

 LARGE Stephen, The Rise of Labor in Japan. The Yûaikai 1912-1919, Tôkyô, Sophia University, 1972.

 LARGE Stephen, Organized Workers and Socialist Politics in Interwar Japan, Cambridge Univ. Press, 1981.

 MARSHALL Byron K., The Autobiography of Ôsugi Sakae. Traduction, avec une introduction, de Jijoden (Autobiographie), Zenshû, vol. XII. University of California Press, 1992.

 NEARY Ian, Political Protest and Social Control in Prewar Japan : the Origins of Buraku Liberation, Manchester University Press, 1989.

 NOTEHELFER Fred G., Kôtoku Shûsui. Portrait of a Japanese Radical, Cambridge University Press, 1971.

 PELLETIER Philippe, « Kôtoku Shûsui, socialiste anarchiste », Paris, Subversion, n° 3, 1985.

 PELLETIER Philippe (1988) : « L’influence kropotkinienne en Asie orientale », Itinéraire, n° 3, 1988.

 PELLETIER Philippe, « Ôsugi Sakae (1885-1923) : “Eutopie” anarchiste et transgression individualiste », Historiens & Géographes, n° 344, 1994.

 PELLETIER Philippe, « Culture anarchiste et culture orientale », La Culture libertaire, Lyon, ACL, 1995.

 PELLETIER Philippe, « Un oublié du consensus : l’anarcho-syndicalisme au Japon de 1911 à 1934 », De l’histoire du mouvement ouvrier révolutionnaire, actes du colloque international « Pour un autre futur » (Paris, mai 2000), Paris, Éditions CNT-RP/Nautilus, 2001.

 PLOKIN I. L., Anarchism in Japan : a Study of the Great Treason Affair, 1910-1911, Edwin Mellen P., 1991.

 RADDEKER Hélène Bowen , « The Body of the Condemned : the Case of a Japanese “Traitor” », Asian Studies Review, 17-3, 1994.

 SHOBEI Shiota, « Le Japon », Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier international, Paris, Les Éditions ouvrières, 2 tomes, 1979.

 SIEVERS Sharon L., Flowers in Salt. The Beginnings of Feminist Consciousness in Modern Japan, Stanford U.P., 1983.

 STANLEY Thomas A., Ôsugi Sakae, Anarchist in Taishô Japan, the Creativity of the Ego, Harvard East Asian Monographs, 1982.

 TOTTEN George Oakley, The Social Democratic Movement in Prewar Japan, Yale University Press, 1966.

 TRAIMOND Jean-Manuel, Le Japon mal rasé. Voyage chez les anarchistes, les burakumin, les uilta, les Coréens-au-Japon et les autres, Lyon, ACL, 2000.

 YOSHIDA Yoshihige, « Transformations virtuelles à l’issue des négations de soi », Cinéma d’aujourd’hui, nº 15, 1980, article traduit par Shiose Hiroshi, initialement paru dans le Nihon dokusho shimbun du 1/1/1970 et reproduit dans le recueil Miru koto no anarchism (Choses vues de l’anarchisme), de Yoshida Yoshihige, 1971.

 WORM HERBERT (1981), Studien über den jungen Ôsugi Sakae und die Meiji-Sozialisten zwischen Sozialdemokratie une Anarchismus unter besonde-rer Berücksichtigung der Anarchismusrezeption, Hamburg, Gesellschaft für Natur und Völkerkunde Ostasiens, 1981.

En langue japonaise

 AKIYAMA Kiyoshi, Nihon no hangyaku shisô. Museifushugi undô koshi (La pensée révoltée au Japon. Petit historique du mouvement anarchiste), Tôkyô, San’ichi shinshô, 1977.

 GOTÔ Akinobu, Nihon sanjikarizumu undô-shi (Histoire du mouvement syndicaliste révolutionnaire au Japon), Tôkyô, Keishûsha, 1984.

 HATTA Shûzô, Hatta Shûzô Zenshû. Museifûkyôsanshugi (Œuvres complètes de Hatta Shûzô. Le communisme libertaire). Tôkyô, Kokushoku Sensen-sha, 1981.

 ISHIKAWA Sanshirô, Ishikawa Sanshirô Zenshû (Œuvres complètes d’Ishikawa Sanshirô). Sept volumes dans la réédition par Ôsawa Masamichi, Mochizuki Hyakko, Komatsu Ryûji et Mihara Yôko, publiés par Kokushoku Sensen-sha, 1984.

 IWASA Sakutarô, Kakumei dansô (Rupture révolutionnaire), Tôkyô, Kokushoku Sensen-sha, rééd., 1982.

 KAMATA Satoshi, Ôsugi Sakae jiyû he no shissô (Ôsugi Sakae, la course vers la liberté), Tôkyô, Iwanami Shôten, 1997.

 KAMATA Satoshi, MORI Mayumi (1997), « Gendai ni oite Ôsugi no jiyû na seishin wo kangaeru » (Ôsugi et son esprit de liberté, réflexions pour aujourd’hui), Hermès, 5, 1997.

 KAWAKAMI Tamio, « Ôsugi Sakae ni tsuite » (À propos d’Ôsugi Sakae), Rôdô undô shi kenkyû, 37, juillet 1963.

 KOMATSU Ryûji, Nihon anakizumu undô-shi (Histoire du mouvement anarchiste au Japon), Tôkyô, Aoki Shinsho, 1972.

 KOMATSU Ryûji, « Saikô Nihon anakizumu undô no ayumi » (Un retour sur le parcours du mouvement anarchiste au Japon), Hermès, 5, 1997.

 KONDÔ Kenji, Ichi museifushugisha no kaisô (Souvenirs d’un anarchiste), Tôkyô, Heibonsha, 1965.

 MUKAI Kô, Yamaga Taiji, hito to sono shôgai (Y. Taiji, l’homme et sa vie), Tôkyô, Jiyû shisô-sha, 1984.

 Nôson Seinen-sha undô-shi kankôkai, 1930 nendai ni okeru Nihon anakizumu kakumei undô. Nôson Seinen-sha undô-shi (L’histoire du mouve-ment des Jeunesses rurales. Mouvement révolutionnaire anarchiste dans le Japon des années 1930), Tôkyô, Unita Shokô, 1987.

 ÔSUGI Sakae, Ôsugi Sakae Zenshû (Œuvres complètes d’Ôsugi Sakae). Quatorze volumes dans la réédition par Ôsawa Masamichi et publiés par Gendai Shichô-sha, 1964.

 SUZUKI Yasuyuki, Nihon museifushugi undô-shi (Histoire du mouvement anarchiste au Japon), Tôkyô, Kokushoku Sensen-sha, rééd., 1979.

 TADA Michitarô, « Iki to hangyaku no shisôka. Ôsugi Sakae » (Un penseur de vie et de révolte, Ôsugi Sakae), Nihon no Meishô, n° 46, Ôsugi Sakae, Tôkyô, Chûô Kôronsha, 1969.

[Bibliographie établie par Philippe Pelletier.]